Rochas Jean

Je suis né le 2 Avril 1947 à Grenoble; mon enfance jusqu’à l’adolescence à Annecy, explique mon ancrage savoyard.

 

La maternelle, le primaire à l’école des Fins, puis le secondaire au lycée Berthollet m’amènent à poursuivre les études médicales à Lyon.

 

Pendant une trentaine d’années mon exercice professionnel se réparti entre l’activité hospitalière aux urgences, puis dans un service  de gériatrie et dans diverses activités d’expertises, de recherches expérimentales et d’enseignement, et la pratique en cabinet libéral de thérapies d’inspiration analytique et comportementale cognitive.

 

Retraité, je renoue avec mon passé annécien en réalisant un rêve ancien, établir un pied à terre au bord du lac. Je reviens régulièrement m’y ressourcer.

 

A l’instar de Roland Barthes, pour moi « l’Écriture en soi est un désir alors qu’écrire est un plaisir ». Quelques publications scientifiques médicales n’ont pas apporté tout le plaisir que je trouve avec les pastiches de chansons ou les poèmes en vers de mirliton que je distille dans les fêtes familiales.

 

Au cours de l’année 2015, le prurit du stylo me reprend et je retrouve le plaisir jubilatoire de me plonger dans la période idéalisée des sixties à  Annecy envahi par les musiques venant des USA. L’approche analytique permet d’appréhender le phénomène Yéyé, expression de toutes les revendications d’émancipation et de liberté du moment. Ce témoignage permet d’établir la filiation du blues si riche en émotions socioculturelles, avec la musique Yéyé un temps décrié comme étant un art mineur destinés aux mineurs…

 

Clin d’œil au temps qui passe, mon ambition est de partager, sans nostalgie, pour que la mémoire vive.

 

PUBLICATIONS :

 

-La nouvelle vague Yéyé du lac d’Annecy (2016 la Clé du chemin)

-La Ferme Blanche  ( 2018 auto édition)  

 -Le Roussin ( autoédition 2020)

- Matricule 24889  (autoédition)              

 - Radioscopie d'une croisière (autoédition 2021)

- Au jour le jour covid 19 (propos de confinement 2020-2021) (autoédition 2021)

 



MEILLEURS VŒUX

 

Belins, belines, chenuses fenottes et bons gones, je vous souhaite d'être bien

vigourets, bien bouligants pour cette nouvelle année que vint.

C'n'est pas pour vous y dire, mais je vous souhaite tout un cuchon d'occasions pour mâchonner,

pour se remplir l'embuni et se rincer le corgnolon.

Mais, grands gognands, niguedandouilles, torche-bugnes, caquenanos, après avoir bien fêté le 1er de janvier,

goûté des grattons, dansé le chibreli, bu une centpote de beaujolais et évité d’être franc fioles,

faudra ben à nouveau descendre les escayers  en faisant bin attention de ne pas se petafiner le cotivet,

s'écafoirer le picou dans les équevilles ou glisser dans la piautre.

Bon, c'est pas tout ça, je bajafle, je cancorne comme une catolle 
mais ma canante fenotte elle m'attend avec une salade de groins d'âne,

une platelée de couânes, un sabodet à point et un claqueret bien mûr.

Allez, je vous fais peter la miaille et à la revoyure. 

à l'an que vin

 


MATRICULE 889

André Bergès  vécu 7 années de vicissitudes, du service militaire aux barbelés du Stalag de Ziegenhain. Son fil de vie est la correspondance amoureuse qu'il a entretenue avec  sa femme durant toute cette période, faite de doutes, d'incertitudes et d'espoir.

L'auteur approche la dimension psychoaffective de l'intimité d'un prisonnier de guerre à la poursuite du bonheur. Le contexte historique permet de comprendre le parcours extraordinaire d'un homme ordinaire.

Ce récit a pour seule ambition d'apporter une petite pierre au monument de la Mémoire vive.

 

LE ROUSSIN

Après la musique des sixties, l’histoire d’un garçon de ferme et la captivité d’un prisonnier de la Seconde Guerre mondiale, J A Rochas nous propose une rencontre avec un policier appartenant à un réseau de résistance. Il opère entre les ports de Toulon et Marseille. Bien sûr, dans cette chronique d'une vie en apparence ordinaire, l'auteur analyse la dimension psychologique et les ressorts d’un fonctionnaire soumis à des choix particulièrement sensibles. On y croise d'illustres personnages, aussi bien résistants que truands notoires, mêlés à l'actualité du moment.

 

En vente : 36 Grande rue à Sainte Foy Lès Lyon, Mise en Page 45 rue des Frères Lumière Lyon 8è, La Procure à Annecy, Imaginaire 4 bis du de la Poste Annecy

 

 

Commande possible

 

Contact auteur:      jarleditavecsesmots@gmail.com

 


BONJOUR

Nous avons tout fait pour maintenir à flot la culture et la SAS et nous continuons contre vents  et marées et une certaine inertie!!!!.  

DEMAIN:

Clermont le dimanche 18 septembre (inscrivez vous)

32è Printemps du livre 2 avril 2023 aux ECHELLES pensez-y

 

 

 

DERRIERE NOUS!!

Autrefois!!! L'AG a eu lieu le 26 mars à 9 heures 30 à la salle Saint-Martin  à Seynod. (colline de l'église).

Le 29è Printemps du livre a eu lieu le dimanche 27 mars, à la salle des fêtes de SEYSSEL.  Plume de cœur pour René Boissier et prix spécial des villes de Seyssel à Michel Germain.