RUFIN Jean Christophe

Né en 1952 à Bourges, il est élevé par ses grands parents - son grand-père résistant a été déporté à Buchenwald. Le jeune homme fait de brillantes études à Paris jusqu’à devenir docteur en médecine et diplômé de l’Institut des Etudes Politiques (1980).

 

Interne des Hôpitaux de Paris de 1975 à 1981, il devient chef de clinique et poursuit une brillante carrière médicale et administrative.

 

Pionnier de Médecins sans frontières (MSF), il dirige de nombreuses missions en Afrique. En 1985, il est directeur d’ACF Ethiopie.  De 1991 à 1993, il est vice-président de MSF, association qu’il quitte alors. De 1994 à 1996, il est administrateur de la Croix-Rouge et en 1999, il est au Kosovo pour l’association Première urgence.

 

Parallèlement à cette carrière politique, Jean Christophe Rufin mène une carrière dans les ministères et la diplomatie.  Conseiller auprès de Claude Malhuret, il est en 1989 et 90 attaché culturel à l’ambassade de France du Brésil. Conseiller dans le cabinet de François Léotard de 1993 à 1995, il devient ensuite directeur de recherches à l’I.R.I.S. Président d’Action contre la Faim en 2002, il est nommé ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie en 2007.

 

Carrière politique, carrière diplomatique, il trouve encore le temps de la médecine et de l’enseignement à l’I.E.P. de 1991 à 2002.

 

Homme de sensibilité de gauche, il a fréquenté de nombreuses ONG au Nicaragua, en Afghanistan, aux Philippines, au Rwanda et dans les Balkans. Il quitte ses fonctions d’ambassadeur le 30 juin 2010.

 

Mais Jean Christophe Rufin est davantage connu pour sa carrière littéraire. Auteur de romans, d’essais et de nouvelles, il est élu à l’Académie française le 19 juin 2008. En septembre 2010, il reçoit la Plume d’Or de la Société des Auteurs Savoyards.  Entre autres distinctions, il est officier de l’Ordre de la Légion d’honneur (2013), chevalier des Arts et des Lettre, docteur honoris causa de l’université de Québec et de celle de Louvain (Belgique). Marié, père de trois enfants, il vit dès qu’il le peut à Saint-Nicolas de Véroce.

 

Cette petite bibliographie n’est qu’un pâle reflet de cet homme dont le génie n’a d’égal que sa très grande modestie.

 

 

 

PUBLICATIONS :

 

Essais

 

- Le Piège humanitaire – Quand l'humanitaire remplace la guerre,  éd. Jean-Claude Lattès, 1986.

 

- L'Empire et les nouveaux barbares,  éd. Jean-Claude Lattès, 1991 ; nouvelle édition revue et augmentée Jean-Claude Lattès, 2001 (un essai de politique internationale qui compare l’Occident à l’Empire romain menacé par les barbares : « Aujourd’hui, c’est l’Est qui demande des aides pour son développement. Quant au Sud, il s’arme maintenant contre le Nord. »)

 

- La Dictature libérale,  éd. Jean-Claude Lattès, 1994, prix Jean-Jacques-Rousseau 1994.

- L'Aventure humanitaire,  éd. Gallimard, 1994.

- Géopolitique de la faim – Faim et responsabilité,  éd. PUF, 2004.

- Un léopard sur le garrot,  éd. Gallimard, 2008 (autobiographie) ;

 

Romans et nouvelles

 

- L'Abyssin,  éd. Gallimard, prix Goncourt du premier roman et prix Méditerranée, 300 000 exemplaires vendus et 19 traductions.

- Sauver Ispahan,  éd. Gallimard, 1998.

- Les Causes perdues,  éd. Gallimard 1999, prix Interallié 1999, Prix littéraire de l'armée de terre - Erwan-Bergot 1999 ; réédité avec le titre Asmara et les causes perdues en « Folio ».

- Rouge Brésil,  éd. Gallimard, 2001 , prix Goncourt 2001

- Globalia,  éd. Gallimard, 2004

- La Salamandre,  éd. Gallimard, 2005

- Le Parfum d'Adam,  éd. Flammarion, 2007.

- Katiba,  éd. Flammarion, 2010

- Sept histoires qui reviennent de loin,  éd. Gallimard, 2011

-Le grand cœur Edition Gallimard 2012

- Randonnée immortelle Editions Gallimard 2012. (Prix Nomad’s)

-Immortelle Randonnée : Compostelle malgré moi, éditions Guérin, 2013.

-Le Collier rouge, Gallimard, 2014 prix Maurice-Genevoix

-Check-point, Gallimard, 2015.

- Le Tour du monde du roi Zibeline, Gallimard, 2017

 

 

En collaboration

 

- Économie des guerres civiles, avec François Jean,  éd. Hachette, 1996.

-Mondes rebelles, avec Arnaud de La Grange et Jean-Marc Balancie,  éd. Michalon, 1996.

- Qui est Daech?, avec Edgar Morin, Régis Debray, Michel Onfray, Tahar Ben Jelloun, Olivier Weber et Gilles Kepel, éditions Philippe Rey, 2015.

 

Récompenses

 

Prix Goncourt du premier roman 1997, pour son roman L'Abyssin.

Prix Méditerranée 1997, pour son roman L'Abyssin.

Prix Interallié 1999, pour son roman Les Causes perdues.

Prix Erwan-Bergot 1999, pour son roman Les Causes perdues.

Prix Goncourt 2001 et Grand prix de l'Académie de marine, pour son roman Rouge Brésil.

Prix Nomad 2013, pour le récit Immortelle Randonnée : Compostelle malgré moi

Prix Grand Témoin 2015, pour son roman Check-point

 

 



BONJOUR

Nous avons tout fait pour maintenir à flot la culture et la SAS et nous continuons contre vents  et marées et une certaine inertie!!!!.  

DEMAIN:

Clermont le dimanche 18 septembre (inscrivez vous)

32è Printemps du livre 2 avril 2023 aux ECHELLES pensez-y

 

 

 

DERRIERE NOUS!!

Autrefois!!! L'AG a eu lieu le 26 mars à 9 heures 30 à la salle Saint-Martin  à Seynod. (colline de l'église).

Le 29è Printemps du livre a eu lieu le dimanche 27 mars, à la salle des fêtes de SEYSSEL.  Plume de cœur pour René Boissier et prix spécial des villes de Seyssel à Michel Germain.